Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 09:41
Une France
sans rivages
 

 

HISTOIRE
L'Empire
colonial français.
Dimitri Casali
et Nicolas Cadet.
Gründ.
Septembre 2015.
208 pages.
 

 
Dimitri Casali, né en 1960, est historien et essayiste. Passionné par Napoléon et l'épopée du Premier Empire, auteur de nombreux ouvrages, il est à la pointe du combat pour sauvegarder l'enseignement de l'histoire nationale. Il a récemment publié : Histoire de France. De la Gaule à nos jours. (Armand Colin, 2013), L'Histoire de France de l'ombre à la lumière. (Flammarion, 2014), Qui a gagné Waterloo ? Napoléon. (Flammarion, 2015).
 
Présentation de l'éditeur.
La France a longtemps éclairé le monde. Après avoir été, pendant quatre siècles, une puissance dominante, son influence n'a cessé de décroître depuis 1940. Pourtant, l'importance de la culture française reste aujourd'hui encore considérable. La communauté francophone représente 274 millions de personnes réparties sur les cinq continents, héritage d'un immense empire colonial. La découverte et la colonisation de ces territoires sont une épopée bien plus complexe que ne nous l'explique la plupart des livres et des manuels scolaires : incontestable œuvre éducative et sanitaire, la colonisation a entrainé l'éradication des maladies équatoriales, des progrès démographiques sans précédent, la construction d'infrastructures gigantesques et, après 1848, un combat contre l'esclavage bien oublié aujourd'hui, mais elle a aussi donné lieu à une part d'exploitation commerciale, politique et philosophique… Loin de tout esprit de repentance et d'autoflagellation, cet ouvrage souhaite réconcilier les Français avec leur histoire coloniale, reflet d'une France plurielle et ouverte, expliquant sereinement la diversité de notre société. Dans ce monde globalisé qui est le nôtre, la richesse de ce passé est une chance extraordinaire pour la France de demain, car cette histoire de France, c'est aussi l'histoire du monde à venir.
 
Recension de Maurice Faivre. - Nouvelle Revue d'Histoire. - juillet-août 2016.
Ce magnifique ouvrage de synthèse est une œuvre de relecture de l’histoire de France, qui refuse toute idée de repentance. Sont ainsi passés en revue les deux empires français, celui des XVIe-XVIIe siècles en Amérique et dans l’Océan indien, et celui dont l’histoire s’étend de 1830 à 1931. Le soleil ne se couche alors jamais sur un empire de 12 millions de kilomètres carrés, et 50 millions d’habitants. Les auteurs ne méconnaissent pas les erreurs et les excès qui ont été commis, mais ils les mettent en relation avec la lutte contre les esclavagistes africains et les conquérants ottomans ou chinois. Aucun territoire ou thème de réflexion n’est oublié : la Louisiane, les Caraïbes, les Mascareignes, l’Égypte, la protection des chrétiens d’Orient, l’œuvre des missionnaires, le loyalisme des troupes indigènes. L’épopée des Cartier, Champlain, Montcalm, Dupleix, Gallieni, Faidherbe, Mangin, Brazza et Lyautey est mise en valeur, ainsi que l’œuvre sanitaire des Laveran, Foley, Calmette et Yersin, et le prodigieux développement des infrastructures (routes et voies ferrées, hôpitaux, ports et aéroports, écoles, barrages et canaux). L’histoire s’arrête aux années 30, quand les colonies deviennent un fardeau économique (cf. les ouvrages de Jacques Marseille et Daniel Lefeuvre) et quand on remet en cause l’idéologie humaniste qui justifiait l’Empire et le projet sous-jacent d’assimilation. Ce livre devrait être acquis dans toutes les familles où les enfants sont le plus souvent ignorants de ces questions ou désinformés par des cours d’histoire plombés par la partialité et la repentance.

Partager cet article

Repost 0
la Revue critique des idées et des livres - dans Notes Histoire
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche