Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 15:18
Après la démocratie                 


de Emmanuel Todd

Mis en ligne : [25-02-2009]

Domaine : Idées


 

Politologue, démographe, historien, sociologue et essayiste français, Emmanuel Todd est né en 1951. Il a récemment publié L’illusion économie (Gallimard,  1998), La diversité du monde (Le Seuil, 1999), Après l’empire (Gallimard, 2002), Le rendez-vous des civilisations, avec Youssef Courbage (Le Seuil, 2007).


Emmanuel Todd, Après la démocratie, Paris, Gallimard, Novembre 2008, 257 pages.

 

La crise de la société française – et des sociétés occidentales en général – conduit à se poser une question de fond : faut-il envisager la disparition du système démocratique ? Et, par voie de conséquence, quel système serait alors susceptible de le remplacer ? Cet ouvrage combine l’analyse instantanée et l’étude des processus de longue durée pour envisager la situation de la politique et de l’économie et l’évolution des structures familiales. De ce travail d’investigation se dégagent, entre autres thèmes, le caractère fondamentalement religieux de la crise actuelle (le religieux étant considéré comme structurant la société), le pessimisme culturel ambiant (conséquence de la stagnation éducative), la réapparition d’une stratification de la société (l’ascenseur social cher à la démocratie fait place à l’instauration d’une nouvelle oligarchie), l’impact du libre-échange provoqué par la mondialisation, la possibilité d’une réémergence de la lutte des classes (conséquence de la disparition des classes moyennes)… Dans ce nouvel ouvrage qui ne ménage personne dans aucun camp, Emmanuel Todd brille une fois de plus dans son rôle d’historien et d’observateur et se passionne pour ce sujet essentiel : où va notre société ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tietie007 11/10/2015 19:06

Todd est seulement démographe et nullement historien. Depuis son hollandisme révolutionnaire, je le trouve un peu dépressif le Manu ...et puis sa germanophobie fait peur ...

http://tietie007.blog4ever.com/emmanuel-todd-une-passion-anti-allemande

Pourtant je croyais que les intellectuels dits de gauche étaient internationalistes ...les temps ont bien changé !

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche