Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 22:40
Socrate                                      


de Albert Thibaudet

Mis en ligne : [1-07-2009]

Domaine : Idées


 

Ancien élève de Bergson, Albert Thibaudet (1874-1936), le critique littéraire de La Nouvelle Revue française dans l'entre-deux-guerres, est l'auteur du Bergsonisme (1924), Les Princes lorrains (1924),  de La République des professeurs (1927), des Idées politiques de la France (1932) et de l'Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (1936).


Albert Thibaudet, Socrate, Paris, CNRS Editions, Octobre 2008, 440 pages.

 

Un manuscrit que l'on croyait perdu, oeuvre magistrale de toute une vie, le portrait d'un Socrate humain, spontané et passionné qui, entouré des bruits de la Cité, inaugure un nouveau genre de vie : le grand texte inédit d'Albert Thibaudet sur le père fondateur de la philosophie occidentale bouscule bien des idées reçues. Thibaudet nous propose un Socrate qui lui ressemble beaucoup, nullement dogmatique, familier et savant. Ce qui le retient, c'est la parole d'un Socrate immédiat et changeant qui se réalise dans un constant échange vivant. Une étude passionnante qui, au-delà de la quête du " Socrate réel ", vaut par les vues d'ensemble portées sur la philosophie des présocratiques à Bergson, par les parallèles établis entre Socrate et Euripide, entre les tragiques et les politiques, entre la philosophie et la sculpture grecques, entre l'Ulysse d'Homère et le Socrate de Platon. En ce sens, Thibaudet s'inscrit dans " la marche normale de l'induction socratique qui, écrit-il, est de constater des similitudes, d'aller du semblable au semblable "

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Notes Idées
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche