Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 20:00
Sur la mort
d'Henri IV


Henri le Quatrième est étendu, frappé à mort,
De la pire mort, reçue d'une main plébéienne;
Lui qui rompit tant d'armées et versa sur les plaines
Plus de sang que brassa d'onde l'humide Orion :

Glorieux Français, chef illustre,
Conducteur des armées, qui en vain
De lys d'or, le cheveu déjà blanc,
Et de sa garde royale allait ceint.

La témérité ne craint pas les lances,
La trahison trompe mille pensées,
Un seul cheval grec brise les murs de Troie.

Des archers se rit le couteau fatal; Ô, Espagne,
Bellone des deux mondes, que fidèle t'honore,
Et qu'armée te craigne la nation étrangère!






Luis de Gongora y Argote, 1561-1627. Les sonnets (1580-1623).

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Le jardin français
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche