Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 22:48
La reconquête
des plaines d'Abraham
  



 

 

Ce 13 septembre, le peuple québécois commémorera un évènement à la fois héroïque et douloureux : le 250e anniversaire de la bataille des plaines d'Abraham, qui marqua le début de la sanglante conquête du Canada. On se souvient que c'est lors des combats pour la défense de Québec que le marquis de Montcalm, commandant des troupes de la Nouvelle France, trouva la mort, le 14 septembre 1759, après trois ans de luttes incessantes, et souvent victorieuses, contre l'ennemi anglais.

Le gouvernement fédéral canadien a évidemment vu d'un mauvais oeil cette commémoration, qui intervient un an après les festivités qui ont marqué l'anniversaire de la création de Québec, et qui suscite dans toute la belle Province une agitation nationaliste de bon aloi. Il a cherché il y a quelques mois à en dénaturer la portée révolutionnaire et souverainiste en tentant d'organiser en lieu et place, avec la complicité plus ou moins active du gouvernement libéral du Québec, une reconstitution humiliante de la bataille, cherchant à promouvoir une illusoire réconciliation entre occupant et occupé. Au prix d'une mobilisation de toutes les forces vives du Québec - milieux intellectuels, presse, syndicats et organisations patronales - cette initiative a tourné court.

Pour autant, il n'était pas question pour les québecois de passer l'évènement sous silence et nos amis d'outre-atlantique, dont on connait l'esprit délié et ingénieux, organisèrent en quelques semaines un grand moment du souvenir et de l'espoir. L'évènement, intitulé Le Moulin à Paroles, réunira pendant vingt-quatre heures ininterrompues, du samedi 12 au dimanche, 13 septembre, la fine fleur des artistes, des créateurs, des responsables politiques et économiques du pays. Pas moins de quatre vingts personnalités connues du grand public liront des textes puisés dans "la littérature d'ici" et qui témoignent, en prose, en poésie, et en théâtre de l'histoire du Québec, depuis ses sources amérindiennes jusqu'aux multiples facettes de sa modernité.

Pour preuve de l'éclectisme de la manifestation, on annonce que M. Georges de Marestan, descendant du marquis de Montcalm, et que M. Andrew Burroughs Wolfe, descendant de son adversaire, le général anglais Wolfe, liront des textes de leurs ancêtres, à quelques pas des lieux où ils se combattirent férocement et où ils trouvèrent l'un comme l'autre la mort.

A côté de cet évènement qui devrait rencontrer une audience exceptionnelle (diffusion prévue sur les chaines francophones et sur le net[1]), d'autres manifestations auront lieu à Québec à l'occasion de l'anniversaire de la bataille. A l'instigation des mouvements nationalistes, une marche pour l'indépendance partira du centre de Québec samedi vers 10h et rejoindra les plaines d'Abraham dans le milieu de l'après midi.

Gageons que le peuple de Québec et notamment sa jeunesse auront à coeur de faire de ces deux journées un immense succès.

Rene la Prairie.



[1]. En particulier sur le site http://www.moulinaparoles.com

 

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche