Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 23:27
Après la crise        
 
de Alain Touraine
Mis en ligne : [5-12-2011]
Domaine : Idées 
TOURAINE-Alain-Apres-la-crise.gif
 

Alain Touraine, né en 1925, est un grand sociologue français. Il est directeur de recherche à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il a récemment publié :  Un nouveau paradigme pour comprendre le monde d'aujourd'hui (Le livre de poche, 2005), Le Monde des Femmes (Fayard, 2006), Penser autrement (Fayard, 2007), Si la gauche veut des idées (Grasset, 2008) . 



Alain Touraine, Après la crise . Paris, Seuil, septembre 2010, 200 pages.

 
Présentation de l'éditeur.
Comment la crise économique que nous traversons agit-elle sur les tendances à long terme qui transforment nos sociétés? Comment entrevoir ce qui nous attend lorsque nous en sortirons ? Telles sont les deux questions autour desquelles se noue l'essai le plus anticipateur d'Alain Touraine. Notre société, à l'heure de l'économie globale et de l'individualisme triomphant, a rompu avec le vieux modèle d'intégration qui avait été le sien depuis la révolution industrielle. Nous ne nous représentons plus nous-mêmes comme les acteurs d'un système économique autour duquel s'organiserait toute la vie sociale, mais principalement comme des sujets dotés de droits et créateurs de leur propre vie dans un univers à dominante culturelle. C'est ainsi que l'"acteur" agit de plus en plus indépendamment du " système ". La crise, en séparant encore davantage l'économie de la société, sous l'effet de l'autonomie croissante des logiques spéculatives et financières, est susceptible d'influer de deux façons sur cette tendance à long terme. Frappés par le choc économique et social, les acteurs peuvent, en effet, tout aussi bien subir une exclusion sociale croissante que voir s'accélérer la mutation culturelle inscrite dans le long terme. Bref, les années qui viennent hésiteront entre la catastrophe et la refondation. C'est à l'étude des facteurs qui pèseront dans un sens et dans l'autre qu'est consacré ce livre.
 
Recension de Marie-Liesse Lecerf. - Etudes janvier 2011. 
Le sociologue a-t-il son mot à dire au sujet de la crise que nous venons de traverser ? Oui, affirme Alain Touraine. Car, par-delà la crise économique, c’est un monde ancien qui s’effrite. Aujourd’hui, l’affaiblissement des insti­tutions, des catégories sociales, des hiérarchies, témoigne du vieillissement de la société industrielle. Au travers du regard aiguisé qu’il porte sur ces der­nières années, le sociologue conforte ainsi le diagnostic qu’il émet depuis de nombreuses années : le divorce entre les acteurs et le système est plus que jamais consommé ; la société n’existe plus. Dans cette « situation postso­ciale », le capital financier a le premier séparé l’économie des autres segments de la vie sociale, provoquant la grande crise dont nous nous remettons à peine. Parallèlement ou plutôt perpendiculai­rement, des forces culturelles et morales renouvelées militent au nom de l’éthique et en faveur du respect de l’environnement, de la promotion du monde des femmes ou encore de la défense des droits de l’homme. Nous voilà donc tirés dans deux directions opposées ouvrant, chacune, deux types de sorties de crise possibles : d’un côté, un renforcement des inégalités et de l’exclusion sociale, de l’autre, la créa­tion d’une vie commune respectueuse de la Terre et de la subjectivité de cha­cun. On devine aisément où va la préfé­rence d’Alain Touraine. Quant au lecteur, il lui reste à choisir, de préfé­rence du côté de l’avenir, comme l’y invite le sociologue.

  

Partager cet article

Repost 0
la Revue critique des idées et des livres - dans Notes Idées
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche