Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 19:30
Défense européenne             
La grande illusion       


de Jean-Dominique Merchet
Mis en ligne : [02-11-2009]

Domaine : Idées

 

Jean-Dominique Merchet, 50 ans, est journaliste à " Libération ", en charge des questions militaires. Il anime le blog Secret défense. Il est l'auteur de Caroline Aigle, vol brisé (Jacob-Duvernet, 2007) et de Mourir pour l'Afghanistan (Jacob-Duvernet, 2008).


Jean-Dominique Merchet, Défense européenne, la grande illusion, Paris, Larousse, Juin 2009, 126 pages.


Présentation de l'éditeur.
Malgré tous ses efforts, l'Union européenne ne parvient pas à mettre sur pied une défense commune. Ainsi en décembre 1999, les Quinze décident de fonder une force militaire d'action rapide de 60 000 hommes à l'horizon 2003. Elle ne verra jamais le jour... Et c'est tant mieux ! Car la défense européenne est une illusion dangereuse, source de gabegie, d'impuissance et de renoncement. Loin d'être le mal dont souffrirait l'Europe, la pluralité et l'indépendance des nations ne seraient-elles pas le gage d'une défense efficace ?

Recension. - Politique Magazine, septembre 2009.
L'auteur est journaliste à Libération, en charge des questions militaires. Il anime le blog Secret défense. Cette étude sobre, bien construite, bien écrite, est admirable de clarté. C'est enlevé. Les faits sont là. Implacables. Même pas besoin de démonstration. Ce qu'on appelle la défense  européenne n'a jamais engendré que des montagnes de papiers, de discussions, de décisions, qui n'ont jamais été suivis d'aucun effet. Sinon des effets néfastes, sinon des coûts faramineux ! Ainsi de la force militaire d'action rapide de 60 000 hommes qui devait être opérationnelle en 2003. Et heureusement que la France n'a pas renoncé à ses Rafale ni à l'essentiel de sa dissuation nucléaire, ni à ses industries correspondantes. Les discours des politiques tombent dans le vide et ne correspondent à aucune réalité. Ce bref essai fait du bien à lire : il est drôle à force d'évoquer des choses affligeantes. Quel paquet de sottises est accumulé pour permettre à des esprits faux de se rassurer sur leur totale irresponsabilité ! Et on appelle çà de la politique.

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Notes Idées
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche