Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 13:00
Régner et gouverner               
Louis XIV et ses ministres           
 
de Thierry Sarmant et Mathieu Stoll
Mis en ligne : [6-12-2010]
Domaine : Histoire
Louis-XIV-et-ses-ministres-copie-1.gif

  

Thierry Sarmant, ancien élève de l'Ecole nationale des chartes, docteur habilité en histoire, est conservateur en chef au Musée Carnavalet. Il a récemment publié : Les Ministres et Secrétaires d'Etat de la Guerre, 1570-1792.(Perrin, 2007),  Politique, guerre et fortification au Grand Siècle. Lettres de Louvois à Louis XIV. (Société de l'histoire de France, 2007).  
Mathieu Stoll, ancien élève de l'Ecole nationale des chartes, docteur en histoire est conservateur à la Bibliothèque de la Sorbonne.


Thierry Sarmant et Mathieu Stoll, Régner et gouverner. Louis XIV et ses ministres.  Paris, Perrin, avril 2010, 672 pages.


Présentation de l'éditeur.
Comment gouverne-t-on la France sous Louis XIV ? Comment le roi choisit-il ses conseillers ? Qui sont-ils ? Ambitieux, courtisans et hommes d'épée, patriarches, hommes d'affaires, directeurs d'administration, chefs de cabinet, les ministres de Louis XIV développent par de multiples facettes l'art de gouverner. Ils entourent, informent, conseillent le Roi-Soleil, relaient ses ordres dans les provinces par les rouages d'une véritable machine administrative. Dans l'univers des grands ministres - Le Tellier, Colbert, Seignelay, Louvois -, le pouvoir est affaire d'influence et d'argent, mais aussi de travail acharné et de compétences. Les charges s'obtiennent et se cumulent au gré des méandres de la faveur royale, des fortunes personnelles et familiales, des talents et des inimitiés de Cour. Nourri par plusieurs années de dépouillement d'archives, cet ouvrage novateur dévoile l'intimité des ministres comme le secret de leur travail de cabinet. A travers le prisme de ces personnalités - remarquables ou falotes -, le gouvernement de Louis XIV révèle son volontarisme et sa modernité, mais aussi son héritage féodal et ses imperfections.
 
Recension. - L'Histoire, octobre 2010.
Royaume de papier. Dans le secret des conseils et des appartements de Versailles, le métier "réel" du roi est paradoxalement peu connu. De même sont pratiquement ignorés le travail au quotidien du souverain avec ses ministres, l'activité des départements et des bureaux ministériels, les rapports entre les ministres. En fait, c'est l'ensemble de la conduite des affaires au sommet de l'Etat, au temps de Louis XIV, qui est encore, largement, terra incognita. Cette méconnaissance est en grande partie dissipée grâce à ce livre écrit à deux mains par Thierry Sarmant et Mathieu Stoll, tous deux archivistes de formation. C'est la première fois que le travail, au quotidien, des ministères est reconstitué à partir des bureaux des commis. Entre 200 et 300 personnes constituent le monde restreint des "secrétaires", "commis", "copistes" payés à la journée, tout ce petit monde des greffiers à la plume d'oie sans lesquels la machine gouvernementale s'arrêterait de fonctionner. Or, ce "royaume de papier" est le siège d'une essentielle métamorphose : de l'atelier de l'écriture où se cotoyaient au début du règne quelques parents et domestiques du ministre parvenus là par la faveur on passe à l'Administration, marquée par la pérennité, l'anonymat et surtout une connaissance des dossiers. "Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours. " Ce sont les dernières paroles prononcées par Louis XIV à la veille de sa mort. Elles résument magnifiquement la révolution silencieuse qui s'est déroulée pendant son long règne : au-delà des clientèles, des réseaux de fidélité et des "lobbys", l'émergence d'une haute administration de mieux en mieux structurée. Le gouvernement de Louis XIV inaugure ainsi une longue tradition, bien française, qui mène à nos hauts fonctionnaires, serviteurs de la "chose publique", placés à la charnière de l'administration et de la politique.

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Notes Histoire
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche