Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 08:30
Le défilé des réfractaires                   
 
de Bruno de Cessole
Mis en ligne : [24-05-2011]
Domaine : Lettres  
CESSOLE--de--Bruno---Refractaires.gif

 

Critique littéraire depuis de nombreuses années, Bruno de Cessole est également essayiste et romancier. Il collabore à Valeurs actuelles et à Service Littéraire. Parmi ses parutions les plus récentes : L'Heure de la fermeture dans les jardins d'occident (La Différence, Prix des deux magots 2008), Le moins aimé (La Différence, 2009).
 

Bruno de Cessole, Le défilé des réfractaires, Paris, L'Editeur, avril 2011, 586 pages.

 
Présentation de l'éditeur.
Un matériau réfractaire se définit par un point de fusion élevé, une haute dureté, une faible vitesse d'évaporation et la résistance à certains milieux corrosifs. Ainsi en va-t-il de l'écrivain réfractaire : sa propension à l'insoumission le rend résistant à toute forme de conformisme et ses écrits demeurent imperméables à l'usure du temps. Voici donc une anthologie subjective, partiale, voire de mauvaise foi, qui, à travers une cinquantaine de portraits d'écrivains français du XIXe siècle à nos jours, décrypte des personnalités hors du commun et dessine une certaine idée de la littérature à contre-courant de la pensée dominante.
 
Article de Baptiste Liger, Lire - mai 2011
Bruno de Cessole recense ses écrivains réfractaires. Aujourd'hui, rien n'est moins rebelle qu'un rebelle, cette plaie de l'époque dont la "panoplie est arborée par tant de courtisans aux gages du système [...] que l'on serait tenté de se revendiquer conformiste ou cynique". C'est la position de Bruno de Cessole, chef du service culture de Valeurs actuelles, qui, pour définir un individu hors du système, préfère utiliser l'adjectif "réfractaire". Soit celui qui possède "une propension spontanée à l'insoumission, la réticence à plier le genou ou ployer l'échine devant les puissances". Cette précision, tirée de la préface, donne une certaine cohérence à la cinquantaine de portraits d'écrivains francophones réunis dans Le défilé des réfractaires, sorte de nouveau Dictionnaire égoïste de la littérature française de Charles Dantzig, la pédanterie "dandy" en moins. Sachant que Bruno de Cessole n'a rien d'un dangereux trotskiste, cette galerie de presque six cents pages ne laisse certes que peu de place aux bonnes âmes s'étant illustrées dans la défense des droits de l'homme, la lutte contre les discriminations et "autres valeureuses croisades hygiénistes". Il n'est dès lors guère surprenant de retrouver les noms de Céline, Barrès, Léon Daudet, Cioran, Philippe Muray ou Michel Houellebecq. Notre compilateur n'oublie pas pour autant quelques classiques, de Chateaubriand à Rimbaud en passant par Stendhal. Si la plume de ce passionné est toujours alerte, ses articles sur ces têtes courroucées des lettres s'avèrent toutefois assez inégaux dans l'inspiration - mais n'est-ce pas inhérent à un tel exercice ? Etrangement, c'est lorsque Cessole joue le contre-emploi (sa passion pour le "phrasé sinueux" de Guy Debord, ou son affection paradoxale pour Jean-Paul Sartre) ou lorsqu'il évoque des auteurs plus méconnus qu'il se montre particulièrement brillant - comme le démontrent ses élégies d'André Suarès, Joseph Joubert, Victor Segalen ou Pierre Gripari (ce "Martien en exil"). Certains s'étonneront que seules deux femmes (Colette et Catherine Pozzi) aient droit de cité, hors préface. En effet, nulle trace de Marguerite Yourcenar ("pompeuse impératrice du cliché"), ni de Marguerite Duras ("sentencieux oracle des bobos progressistes") - encore moins de "Christine Angot, Virginie Despentes et autres postières excitées". A vous de juger si être "réfractaire" à certaines romancières fait de Bruno de Cessole un affreux misogyne... 
   
Autre article sur ce livre : Entretien de Bruno de Cessole avec Josph Vebret, "Un authentique écrivain ne peut être qu'en réaction à son époque", Le magazine des livres, avril 2011.
  

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Notes Lettres
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche