Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 09:41
Henriot
 
 
je vous dirai l'odeur
 
 
 
Je vous dirai l'odeur de la campagne après
Que la pluie a trempé l'herbe épaisse des prés,
Le doux balancement des roses sur leur tige,
La forme du nuage au vent qui le dirige,
L'hirondelle et son jeu de navette, et l'azur,
Et l'avoine qui tremble au faîte du vieux mur
Je vous dirai l'heure dorée, et l'ombre lente,
Et la source où bruit la Nymphe diligente,
Et la cloche qui sonne, égale, et chaque instant
Mesure nos plaisirs et notre part de temps...
 
 
 
émile henriot (1889-1961). Aquarelles (1922).
 
 
l'automne
 
 
 
Adieu ! Voici l'automne et son triste présage.
On a coupé les fleurs, on a cueilli les fruits,
Et dans le pâle ciel que l'hirondelle a fui
Déjà monte un néfaste et ténébreux nuage.

Adieu ! L'été n'est plus. Son doux sourire a lui.
Le regard éclatant s'éteint dans le visage,
Et le coeur qui se calme, hélas ! et devient sage
S'abandonne aux langueurs du monotone ennui.

Hélas ! Rien ici-bas ne dure. Tout s'efface.
Seule une éternité de rêve prend la place
Des chers biens qu'on croyait jamais ne voir finir !

Mais non ! l'amour n'eût-il bati que sur le sable,
De nos bonheurs passés le reste impérissable
Ta cendre nous le garde, ô brûlant souvenir !
 
 
 
émile henriot (1889-1961). Aquarelles (1922).
 
 
esquisses
 
 
 
J'aime les frais matins peuplés de tourterelles,
Les ciels purs et lavés comme des aquarelles,
L'azur, tout ce qui chante et tout ce qui sourit,
L'humble lilas qui s'ouvre et doucement fleurit,
L'oiseau, comme un désir, posé de branche en branche,
Et dans un jardin clair, avec sa robe blanche,
Une rose au corsage ainsi qu'un cœur de feu,
Légère et douce à voir, mon amie à l'œil bleu
Qui rêve, et longuement presse contre sa bouche
Une autre rose rouge et dont l'odeur la touche...
 
 
 
émile henriot (1889-1961). Les Temps innocents (1921).
 
 

 

Partager cet article

Repost 0
la Revue critique des idées et des livres - dans Le jardin français
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche