Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 10:00
Le printemps
des environs de Paris


Zéphyr a bien raison d'être amoureux de Flore ;
C'est le plus bel objet dont il puisse jouir ;
On voit à son éclat les soins s'évanouir,
Comme les libertés devant l'œil que j'adore.

Qui ne serait ravi d'entendre sous l'aurore
Les miracles volants qu'au bois je viens d'ouïr !
J'en sens avec les fleurs mon cœur s'épanouir,
Et mon luth négligé leur veut répondre encore.

L'herbe sourit à l'air d'un air voluptueux;
J'aperçois de ce bord fertile et tortueux
Le doux feu du soleil flatter le sein de l'onde.

Le soir et le matin la Nuit baise le Jour ;
Tout aime, tout s'embrase, et je crois que le monde
Ne renaît au printemps que pour mourir d'amour.
flore-et-zephyr-copie-2.jpg
Marc-Antoine de Saint-Amant (1594-1661). - Oeuvres poétiques. (1930)

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Le jardin français
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche