Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 18:00
Le Rameau d'or
                               
                                 Pour le second millénaire de Virgile.
  
Pour avoir tant de fois enrichi l'âme humaine,
A jamais l'Italie est sacrée à nos yeux :
Nous sommes de sa race, ayant servi ses dieux
Et nourri nos esprits de la Muse romaine.
 
De l'écolier bercé par son vers triomphant
Virgile a mis les pas dans le chemin des sages
Et par l'enchantement du rythme et des images,
Elargi l'horizon de nos rêves d'enfant.
 
Il amenait chez nous le vieillard aux abeilles,
Il accordait sa flûte aux chants de nos bergers,
Tandis que sur la mer innombrable en dangers,
La route des héros se peuplait de merveilles.
 
Les antiques récits chargés d'un double don
Nous ouvraient la légende en nous enseignant [l'homme :
Vénus nous instruisait de la grandeur de Rome;
Nous apprenions l'amour aux larmes de Didon...
 
Muse ! garde nos fils, et conduis-les encor
De la maison d'Horace au tombeau de Virgile;
Fais que leur main fervente, au bois de la Sibylle,
Cueille dans les lauriers le dernier Rameau d'or!

 

 

virgile

Pierre de Nolhac (1859-1936). -  Stances romaines. (1933).

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Le jardin français
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche