Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 10:00
La République des vieux

Quelques chiffres glanés dans les gazettes, qui permettent de mieux comprendre la gravité du  phénomène abstentionniste. Ce qui frappe au premier abord, c'est son caractère massif : près de 54% au premier tour des régionales, c'est à dire plus de 23 millions d'électeurs français qui ont fait la grève du scrutin. Cet brutalité des chiffres a une signification immédiatement politique: si l'on additionne la masse des abstentionnistes, les votes blancs ou nuls et les suffrages qui se sont portés sur des listes d'extrême droite ou d'extrême gauche, 63% des électeurs, c'est à dire près de deux Français sur trois, ne se reconnaissent plus dans le système politique qui prétend les représenter. Quant aux deux groupes politiques dominants, l'UMP d'une part, le PS d'autre part,  ils rassemblent aujourd'hui moins d'un électeur sur quatre. On mesure mieux ainsi la caricature qu'est en train de devenir la démocratie française.

Autre réalité, géographique celle là. La carte de l'abstention record rejoint grosso modo celle de la France industrielle traditionnelle, située au nord d'une ligne Le Havre-Marseille. En Lorraine, dans le Nord, en Champagne Ardennes, en Picardie, mais aussi en Provence, la conjonction de l'abstention, du refus d'expression et des votes aux extrêmes groupe jusqu'à 70% des électeurs. La situation de certains grands bassins d'emploi industriels donne le vertige : près de 80% de votes "hors système" à Roubaix, à Tourcoing, 76% à Saint Chamond, plus de 80% à Vaulx-en-Velin comme dans beaucoup de banlieues ouvrières... Dans une grande partie du territoire, la France officielle, le pays légal sont durablement discrédités.

Mais le phénomène est d'abord et surtout social. Un sondage TNS Sofres/logica (1) réalisé entre les deux tours fournit un portrait robot de l'abstentionniste: il est jeune (72% des électeurs de 18 à 34 ans se sont abstenus!), il appartient à une catégorie sociale défavorisée (69% d'abstentions chez les ouvriers, 64% chez les employés), il est plutôt urbain, et, fait marquant qui confirme l'ancrage de l'abstention dans le corps social français, il s'est déjà abstenu massivement lors des dernières élections de 2008 et de 2007. A l'inverse le portrait du "républicain méritant" renvoie l'image d'une France âgée, plutôt à l'aise, détentrice d'un statut et.... désormais minoritaire. Une République des vieux, des bourgeois et des nantis qui vit en parfaite osmose intellectuelle et politique avec les oligarchies qui nous dirigent. Comment disions nous en 68 ? Démocrates, vous êtes vieux, votre régime aussi ! 

 Paul Gilbert.

 


(1). Sondage effectué les 19 et 20 mars par TNS Sofres/Logica pour Le Monde, Le Point, France 2, France 3

Partager cet article

Repost 0
la revue critique des idées et des livres - dans Politique
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche