Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 18:47

La France en lutte

 

Mardi 26 janvier
- Des rumeurs courent sur la fermeture de la grande raffinerie Total de Dunkerque. La mesure, qui entraînerait la suppression de 360 emplois chez Total ("sans licenciement", selon Total) et 260 postes chez les sous-traitants, pourrait être annoncée au comité central d'entreprise le 1er février prochain. Elle suscite un rejet unanime des élus du Nord et des organisations syndicales.
- Le groupe Hitachi Computer va rapatrier au Japon une partie de la production de son usine d'Orléans (cartes électroniques pour grandes unités informatiques) et pourrait supprimer 63 postes de travail sur 215. Les salariés font valoir que la production de ces unités à Orléans est rentable et qu'ils ont déjà accepté des restructurations importantes de ce site en 2006.
- Le Tribunal de grande instance de Nimes annule les effets du plan de restructuration des Salins du Midi, qui prévoyait la suppression d'environ 150 emplois sur les 750 salariés de la Compagnie des Salins. Cette décision fait suite à une action conduite par les syndicats du site d'Aigues-mortes qui contestent le motif économique de ce plan.

Vendredi 29 janvier
- La cour d'appel de Versailles confirme la suspension du plan de restructuration déposé en 2009 par le groupe américain Goodyear, qui entraînait la suppression de 820 emplois dans son site d'Amiens. Goodyear devra reprendre l'ensemble des procédures et ouvrir de vraies discussions avec ses salariés.

lundi 1er février
Totalreporte finalement après les régionales la fermeture de la grande raffinerie des Flandres, à Dunkerque. Le groupe pétrolier renvoie sa décision à fin juin et annonce par avance qu'il offrira un emploi au sein de l'entreprise à chacun de ses salariés de Dunkerque. Les syndicats et les élus du Nord restent mobilisés et prévoient des "actions coups de poing" alors que Total s'apprête à annoncer plus de 8 milliards de bénéfices pour 2009.
- Le chantier naval de Saint Nazaire STX Franceengage un plan de chômage partiel  de mars à mai 2010 qui touchera plus d'un millier de salariés sur 2300. Le chantier (ex Alstom) ne dispose plus d'aucune commande ferme et un programme de 351 départs volontaires est déjà en cours.

Lundi 8 février
- Le fabricant de chaussures  Marbot-Bata vient de s'engager à améliorer le plan social qui touche son usine de Neuvic (Dordogne), fermée depuis fin 2009. Le tribunal de grande instance de Périgueux avait annulé, le 19 décembre dernier, ce plan qui concerne 73 salariés. L'annonce de Bata, qui intervient en pleine campagne des régionales en Aquitaine, où le ministre du travail Xavier Darcos est candidat, ne s'appuie pour le moment sur aucune mesure chiffrée.
- L'entreprise textile CMT Finition, qui emploie 120 salariés à Villeneuve-d'Olmes (Ariège), est placé en redressement judiciaire. Selon la CGT, la direction du groupe Carreman, maison mère de CMT,  cherche à supprimer une cinquantaine de postes sans avoir à payer de plan social.

Jeudi 11 février
- Le mouvement social prend de l'ampleur au sein d'Ikea France, à la suite de l'échec des négociations salariales. Des débrayages sont annoncés dans plusieurs centres, notamment en Ile de France et le siège social du groupe est occupé par des syndicalistes. 

Henri Valois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche