Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 17:47

La France qui se bat

 

Jeudi 1er avril 
- Technicolor (ex Thomson) a annoncé un plan social touchant sa filiale Grass Valley et concernant 625 salariés. En France, 327 postes sont supprimés, dont 182 postes à Rennes. Cette filiale avait été mise en vente sans succès par Technicolor.
- Après la suppression de quelque 800 postes de visiteurs médicaux en 2008, puis la fermeture de quatre centres de recherche en France, Sanofi-Aventis arrêtera son site de production de Romainville d'ici fin 2013 et supprime 207 postes de travail.  Le plan prévoit également l'abandon des activités chimiques du site de Neuville-sur Saône (Rhône), où travaillent près de 800 personnes.
Vendredi 2 avril
 
- Deux sociétés du groupe Bernard Krief Consulting, l'entreprise textile SAIC-Velcorex Concord et les meubles Authentika, ont été placées en liquidation judiciaire, entraînant la suppression de 210 emplois.
Samedi 3 avril

-  L'usine de l'équipementier automobile Sodimatex de Crépy-en-Valois (Oise), est occupée par une quarantaine de salariés qui menacent de mettre le feu à une citerne de gaz pour réclamer un plan social. La fermeture du site entraînerait 92 licenciements.
Mardi 6 avril
- Les salariés d'Arbel Fauvet Rail, l'un des derniers fabriquants français de wagons de marchandises, basé à Douai, sont en grève depuis près d'une semaine. L'entreprise, en difficultés, est à la recherche de repreneur. L'effectif a été réduit à 230 postes en 2009.  

Jeudi 8 avril
- Les employés de France Champignon, qui occupaient depuis le 2 avril le site de Beaufort-en Vallée (Maine-et-Loire) depuis l'annonce de sa fermeture, bloquent l'usine voisine de Longué. Les 150 salariés de Beaufort demandent une prime de départ de 50.000 euros.
Lundi 12 avril
- L'entreprise Lejaby, filiale du groupe autrichien Palmers Textill, présente un plan de fermeture de trois de ses quatre ateliers de production : Bourg-en-Bresse et Bellegarde dans l'Ain, Le Teil en Ardèche. L'arrêt de ces ateliers entrainera la suppression de près de 200 emplois.

Mardi 13 avril
- Reprise en 2009 par un groupe chinois, l'entreprise Plysorol, fabricant de contreplaqué okoumé, vient d'être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lisieux (Calvados). Le groupe emploie 450 personnes sur trois sites (Lisieux, Epernay, Fontenay-le-Comte).
Mercredi 14 avril
- Les salariés du groupe de maintenance industrielle Isotherma, filiale du groupe Bernard Krief Consulting, ont décidé de suspendre le travail dans l'attente du paiement de leur salaire du mois de mars. Les sites de Montivilliers et Gonfreville-l'Orcher (Seine Maritime) sont  particulièrement touchés.
- Les syndicalistes de l'usine Thales Alenia Space de Cannes, qui occupaient les locaux depuis le 24 mars pour obtenir une hausse des salaires ont trouvé un accord avec leur employeur. Les négociations salariales se poursuivent.
- le groupe PSA annonce la fermeture de son site de pièces détachées situé à Melun-Sénart. 400 emplois sont supprimés, sans licenciement sec selon la direction.
Jeudi 15 avril
- Fin du conflit social chez Sodimatex à Crépy-en-Valois (Oise). Chacun des 98 employés concernés par la restructuration touchera une prime moyenne de 51000 euros. 
- Le groupe américain Steelcase (mobilier de bureau) annonce la fermeture d'une de ses trois usines françaises, celle de Marlenheim (Bas-Rhin), qui emploie 200 personnes. Le plan de restructuration présenté au comité central d'entreprises prévoit le reclassement de 130 à 150  salariés. 
 Vendredi 16 avril
 - Une trentaine de salariés de l'usine Essex de Mâcon, qui fabrique du fil de cuivre émaillé, retiennent le directeur du site et le directeur des ressources humaines dans leurs bureaux.  La direction a annoncé le 29 mars dernier la fermeture de l'usine et les salariés demandent une prime de départ de 120 000 euros par salarié.
Samedi 24 avril
- L'intersyndicale d'Airbus a appelé les salariés à la grève afin de soutenir les revendications  qu'elle présente en matière de politique salariale, de conditions de travail et de reprise des embauches. Les syndicats soulignent qu'Airbus s'apprête à procéder à 800 recrutements  en Allemagne et s'alarment d'un possible transfert d'activités de Toulouse vers Hambourg.
Jeudi 29 avril
- Les deux cadres et l'avocat du groupe Trèves (équipement automobile), séquestrés depuis le 26 avril par les salariés de l'usine PTPM d'Aÿ (Champagne-Ardennes), ont été libérés. Opposés à la fermeture du site annoncée en 2009, les salariés se battent pour des conditions décentes de départ et pour la réindustrialisation du bassin d'emploi. La direction s'est finalement engagée à ouvrir des négociations et à verser une prime de départ significative. 

Henri Valois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche