Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 08:47

La France qui se bat

 

Mercredi 9 juin 
- Le tribunal de commerce devrait désigner le 30 juin un repreneur pour le groupe Heuliez.  Les deux principaux candidats à la reprise, le groupe franco-allemand BGI-ConEnergy et le fonds malaisien Delamore & Owl, proposent de garder le même nombre de salariés (400 sur 650 aujourd'hui) mais avec des projets industriels différents.
Vendredi 11 juin 
- Le groupe de distribution viticole Chamarré est placé en redressement judiciaire. Chamarré regroupe de nombreuses coopératives viticoles françaises pour commercialiser leurs produits à l'étranger. Les difficultés du groupe proviennent pour l'essentiel du marché nord-américain où les ventes de vin français sont en recul.   
Lundi 14 juin
- Ethicon, filiale du groupe américain Johnson & Johnson, spécialisée dans les soins médicaux, et implantée à Auneau (Eure et Loir) va fermer ses portes en 2011-2012. La société qui emploie 365 salariés est un des principaux employeurs de la région de Chartres. La production devrait être délocalisée dans plusieurs sites d'Ethicon, en Amérique du Sud. A l'annonce de la décision, les salariés ont spontanément cessé le travail et demandé la négociation immédiate d'un plan social. 
Jeudi 17 juin
- Le comité d'entreprise d'Heuliez a commencé l'examen des deux offres de  reprise présentées par le fonds malaisien Delamore et celle du groupement franco-allemand BGI-ConEnergy.

- Saisi en référé par les syndicats, le tribunal de grande instance de Strasbourg a ordonné la suspension du plan social lancé par le fabricant de mobilier de bureaux Steelcase. Ce plan prévoyait la fermeture de l'usine de Marlenheim (Bas-Rhin) et le licenciement de 74 salariés.
Vendredi 18 juin
- Le groupe de chimie allemand Henkel va fermer son usine de Louviers, dans l'Eure, qui emploie 86 salariés. L'essentiel de la production serait transférée à Hanovre et à Dusseldorf.
- Le départ du paquebot "Norwegian Epic" laisse un vide aux chantiers de STX-France de Saint-Nazaire. Le bassin nazairien attend toujours la confirmation d'une nouvelle commande, celle d'un paquebot pour l'armateur italien MSC. Un plan de départs volontaires portant sur 350 postes de travail est en cours.
Mercredi 23 juin
- Le groupe américain Kennametal (outils de coupe pour l'industrie)  vient de confirmer la fermeture de sa dernière  usine française, le site d'Andrézieux-Bouthéon (Loire) qui emploie une soixantaine de salariés. Le groupe avait déjà fermé en 2009 son site de la région bordelaise.  Les syndicats ont annoncé leur intention de poursuivre le groupe en justice et d'obtenir l'annulation  de cette décision.
Henri Valois.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche