Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 22:15
La France
qui se bat...        

 

le joint français
 
Mardi 4 septembre
- A Carcassonne, les salariés de l'usine de glaces Pilpa, filiale du groupe britannique R&R, bloquent leur site, menacé de fermeture. L'employeur a annoncé, en juillet, vouloir fermer l'usine et licencier l'ensemble des 124 salariés, en raison d'une "surproduction" dans ses quatre sites français. Selon la CGT, les exigences financières des actionnaires seraient à l'origine des difficultés de Pilpa.
Mercredi 5 septembre
- La Communauté urbaine de Marseille acquiert les terrains et les bâtiments de l'usine Fralib. En accord avec  Unilever qui les a cédés en août "pour l'euro symbolique", la collectivité marseillaise récupère également les matériels et équipements de production. Mais les discussions avec les repreneurs marquent le pas.
Jeudi 6 septembre
- Le fabricant de matériel ferroviaire Lohr Industrie va se séparer de 168 salariés sur son site de Duppigheim (Bas-Rhin). Le groupe Lohr, qui emploie environ 630 salariés, supprime ainsi un peu plus du quart de ses effectifs. Les représentants du personnel décident de lancer un audit de l'entreprise et refusent à ce stade de discuter du plan social. 
Lundi 10 septembre
- L'usine de DVD Cinram de Louviers est mise en liquidation, faute de repreneurs. Ancien site Phillips, Cinram est passé sous la coupe d'un groupe canadien, puis d'un fonds de pension américain qui n'a pas souhaité perennisé l'activité. Les 105 salariés bloquent l'usine depuis une semaine, à l'appel des syndicats.
Mardi 11 septembre
- Dans un entretien au Monde, M. François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, réclame "un droit de regard syndical sur la gouvernance des entreprises" et s'inquiète des dérives du capitalisme financier qui fragilisent l'économie mondiale.  
Mercredi 12 septembre 
- Le gouvernement rend public les conclusions du rapport Sartorius et accepte le principe d'une restructuration chez PSA Aulnay. M. Montebourg promet toutefois de "renégocier, reformater et réduire le plan social". De stratégique, la réponse à la situation d'Aulnay devient purement sociale. Les syndicats ont du mal à contenir la colère des salariés qui perturbent le Mondial de l'Automobile.
Jeudi 13 septembre
- L'intersyndicale d'ArcelorMittal Florange occupe les bureaux de la direction et réclame une table ronde sur l'avenir du site. Les approvisionnements du site sidérurgique sont également bloqués. Les occupants redoutent une intervention policière.
- les syndicats du chantier naval STX France de Saint-Nazaire demandent à l'Etat de reprendre le contrôle de l'entreprise, actuellement entre les mains d'un groupe coréen. Le chantier, qui emploie plus de 6000 salariés et sous-traitants, ne dispose plus que d'un carnet de commande de quelques mois.
- La papeterie des Vosges Souche Papers est définitivement liquidée. L'entreprise, qui avait été  reprise, quelques années auparavant, par son encadrement, laisse 114 salariés en plein désarroi.
Mardi 18 octobre 
- Selon une enquête du Monde, plus de 200 fermetures de sites industriels ont été constatées en  France depuis le début de l'année 2012, soit 50% de plus que pour la même période de 2011. 
Jeudi 20 septembre
- Partie de bras de fer entre le papetier finlandais UPM, propriétaire de l'usine Stracel de Strasbourg, et les syndicats. UPM s'apprête à céder son activité au groupe germano-belge Blue Paper, qui souhaite licencier l'ensemble des 250 salariés avant de recréer 130 à 140 emplois. "Licenciement boursier", s'indigne la CGT, qui appelle l'ensemble du personnel à débrayer. 
Vendredi 21 septembre
- Les syndicats refusent le plan de restructuration du groupe Sanofi qui pourrait entrainer la supression de 1200 à 2500 postes en France. Des manifestations ont lieu à Toulouse et à Montpellier où les sites de recherche sont les plus menacés. Les salariés s'insurgent contre la logique "purement boursière" des dirigeants du groupe pharmaceutique.
- M. Chérèque confirme que son successeur sera désigné le 28 novembre prochain par le congrès de la CFDT. En revanche l'impasse reste totale à la CGT pour la succession de M. Thibault.
Lundi 24 septembre
- 250 salariés du laboratoire pharmaceutique danois Lundbeck manifestent devant le siège français du groupe à Issy-les Moulineaux pour protéger contre un plan social qui prévoit la suppression de 200 postes.
Mercredi 26 septembre
- Le gouvernement contraint Sanofi à revoir son plan social. Mais les suppressions d'emploi concerneront malgré tout 900 salariés et l'avenir du site de Toulouse "reste à définir".  Les syndicats, qui ont refusés de participer au CCE convoqué le 25 septembre, restent très mobilisé. 
Jeudi 27 septembre
- Les évènements se précipitent autour de l'usine ArcelorMittal de Florange. La direction annonce la tenue prochaine d'un comité central d'entreprises, au cours duquel l'avenir du site devrait être examiné. Les discussions entre le Gouvernement et d'éventuels repreneurs se poursuivent et M. Montebourg devrait se rendre dans la journée sur le site.
- Le blocage de l'usine Ethicon de Auneau (Eure et Loir) a été reconduit par les 365 salariés du site qui sont en grève depuis le 17 septembre. Le groupe américain Johnson & Johnson, propriétaire de l'établissement, a décidé de délocaliser l'activité en Amérique du sud. La justice a repoussé au 7 novembre sa décision sur la validité du plan social.
Vendredi 28 septembre
- Le gouvernement confirme que le seuil des 3 millions de chomeurs a été franchi en août. La France compte plus de 1,7 millions de chômeurs de longue durée. 
Samedi 29 septembre
- Le gouvernement engage le "bras de fer" avec le groupe Mittal sur l'avenir de Florange. Le projet de loi obligeant les entreprises rentables à céder les usines qu'elles veulent fermer serait prochainement discuté au Parlement.
Henri Valois.
 

Partager cet article

Repost 0
la Revue critique des idées et des livres - dans Société
commenter cet article

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche