Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 18:42
Le hasard fait parfois               
bien les choses
                        

 

lapaque3.gif

 

La toute première fois que votre serviteur a lu Sébastien Lapaque, il était loin de se douter que cela deviendrait une habitude. A l’époque, il voulait juste savoir qui était un certain Antonio Gramsci. Ouvrant plusieurs encyclopédies « de référence », qui n’en disaient rien, il s’était alors résigné à chercher une telle entrée dans un Dictionnaire de la contestation au XXème siècle [1]. C’est précisément dans ce dernier qu’un certain Sébastien Lapaque avait commis, pages 245 et 246, un article fort instructif sur ce fascinant Italien, auquel il n’a manifestement jamais cessé de songer, ce dont témoignent les pages 50 à 52 de son dernier et succulent ouvrage : Au hasard et souvent [2].

Entre 1999 et ce « Bloc-notes » largement amélioré, qu'il vient tout juste de publier, et qu’il faut lire, ne serait-ce que pour se délecter de vivifiantes sentences (« s’il y a un seul monument à visiter au Brésil, c’est son peuple » [3]) et des raisonnements qui conduisent leur auteur à les prononcer, Sébastien Lapaque nous aura gratifié, entre autres, d’une curieuse mais non moins intéressante anthologie [4], d’un pamphlet [5] sur ce président de la République qu’il accuse en 2010 de parler un « français désossé, dénervé, dévitalisé » (p 35), d’une compilation de textes de son auteur fétiche [6], dont il aura au préalable relaté les années d’exil au Brésil [7]: ce Lion de Dieu que fut l’écrivain de combat Georges Bernanos.

On ne peut désormais qu’espérer, tant la lecture de ce qu’il produit nous a depuis procuré comme plaisir, que le prochain roman qu’il envisage d’écrire, puisqu’il suggère qu’il y pense fortement page 169, est pour bientôt…

Leon Degraeve.

 


[1]. Emmanuel de Waresquiel (dir.), Le siècle rebelle. Dictionnaire de la contestation au XXème siècle, (Larousse-Bordas, 1999)
[2]. Sébastien Lapaque, Au hasard et souvent. (Actes Sud, 2010).
[3]. Ibid., p 107.
[4]. Sébastien Lapaque, Malheur aux riches ! (Librio, 2000).
[5]. Sébastien Lapaque, Il faut qu'il parte. (Stock, 2008).
[6]. Georges Bernanos, Brésil, terre d'amitié.  (La Table Ronde, 2009).
[7]. Sébastien Lapaque, Sous le soleil de l'exil. Georges Bernanos au Brésil, 1936-1945. (Grasset, 2003).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche