Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
..................................................................................................................................................
Eté 2010
Faut-il sauver
la social-démocratie ?
  Congrès PS de Metz
..................................................................................................................................................

Les idées et les livres

- Les satrapes et les voyous, par Hubert de Marans  [lire]
La préciosité est de retour. Madame de Lafayette trouve à nouveau le chemin du coeur des enfants du siècle et Honoré d'Urfé, si oublié, est à la mode. L'occasion de retrouver un charmant texte de Pierre Gilbert publié en 1910 et qui n'a pas pris une ride. Eternelle jeunesse de l'amour courtois.

- Faut-il sauver la social-démocratie ? textes présentés par Paul Gilbert.  [lire]
L'affaiblissement de l'empire américain, l'émergence de la Chine, de l'Inde et du Brésil, le réveil de la Russie et la perte de confiance dans la construction européenne commencent à dessiner les contours d'un autre monde, sans puissance hégémonique, où le jeu s'ouvre à nouveau entre les peuples. Cette réalité, que la crise financière internationale rend soudain parfaitement visible, a été imaginée et pensée depuis une dizaine d'années par des groupes d'intellectuels venus de toutes les disciplines. L'avenir qu'ils anticipent est celui d'un retour des nations. 

- Le dimanche de Bouvines, par Jean Longnon.  [lire]
En 1663, François Le Tellier, marquis de Louvois, devient secrétaire d'Etat à la guerre. Ingénieux, organisé, doté d'une énorme puissance de travail, il permet en vingt ans à Louis XIV de réformer les armées et de faire de la France la première puissance militaire d'Europe. Malgré l'incendie du Palatinat et les dragonnades, dont il ne fut pas seul responsable, son bilan est impressionnant et les effets de sa politique se feront sentir jusqu'au milieu du XIXème siècle. Portrait d'un homme d'Etat.

- Visages de Barrès, par Eugène Charles.  [lire]
En 1663, François Le Tellier, marquis de Louvois, devient secrétaire d'Etat à la guerre. Ingénieux, organisé, doté d'une énorme puissance de travail, il permet en vingt ans à Louis XIV de réformer les armées et de faire de la France la première puissance militaire d'Europe. Malgré l'incendie du Palatinat et les dragonnades, dont il ne fut pas seul responsable, son bilan est impressionnant et les effets de sa politique se feront sentir jusqu'au milieu du XIXème siècle. Portrait d'un homme d'Etat.

Villa d'Este, de Gabriel Faure.  [lire]
Et si La Fontaine avait mal tourné? Et s'il avait ajouté à ses vers, à son goût du libertinage et de la paresse, la rapine, le brigandage et le larcin. Qu'on se rassure : dans ce petit pastiche très XVIIème siècle, Jules Lemaître veille au grain et notre Jean reste dans les immoralités convenables. A déguster.

- Le jardin français, poèmes de J. Dyssord, P. Drouot, J. de la Ville de Mirmont. [lire]

Chroniques

- Notes politiques, par Hubert de Marans.
Crise en Italie. - Le laid Paris. - Total.

- La vie littéraire, par Eugène Charles.
Jeunisme littéraire. - Dumas. - Bernanos. - Un prince du théâtre.

- Idées et histoire par François Renié.
Réinventer la Perse. - Sur Georges Sorel.

- Revue des revues, par Paul Gilbert.
La fin du Monde. - Vacances de papier.

- Les livres, par Paul Gilbert, Eugène Charles, François Renié.
Les intellectuels, le peuple et le ballon rond (Jean-Claude Michéa). - Accélération (Hartmut Rosa). -  La méthode des études de notre temps (Giambattista Vico). - A mes prochains (Antoine Blondin). - Le corps de la France (Michel Bernard). - Montalembert et l'Europe de son temps (Marguerite Castillon du Perron). - Petite sélection stendhalienne.  - Livres reçus.

 

Accès à la revue

Partager cette page

Repost 0
- dans La Revue

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche