Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
.................................................................................................................................................
Eté 2011       
Un été grec              
        
manifestations athènes
.................................................................................................................................................

- La démocratie et son avenir, par François Renié.  [lire]

Les idées et les livres

- Un été grec, par Claude Arès.  [lire]
Les gouvernements de la zone euro ne savent plus à quel saint se vouer. La monnaie unique, que l'on présentait comme notre meilleur rempart contre la crise financière, se révèle être un piège redoutable. La plupart des économistes avaient pourtant mis en garde nos dirigeants sur les risques qu'ils prenaient en se lancant dans l'aventure de l'euro. Le sommet européen de Bruxelles, censé tout remettre en ordre, n'a en réalité rien réglé. Après la Grèce, l'Espagne, le Portugal, l'Irlande et l'Italie perdent pied. L'effondrement de l'euro aura-t-il lieu plus vite que prévu?

- La démocratie désenchantée (1). - Textes présentés par Pierre Gilbert.
Démocrates sans démocratie. - La démocratie est attaquée de toutes parts. En Occident, on lui reproche d'être trop institutionnelle, trop bourgeoise, pas assez participative. En Russie, en Chine, en Iran et, d'une façon moins explicite, dans beaucoup de pays émergents, on en relativise la portée. Quelles formes prend cette contestation ? Est-elle susceptible de déboucher sur de nouvelles formes politiques, "postdémocratiques"? Cette enquête aborde en premier lieu les idées de gouvernance mondiale et de "pouvoirs experts", censées mettre la démocratie à l'abri du populisme, des nationalismes et de la dictature du court terme, et qui débouchent bien souvent sur des institutions "hors-sol".

- Méditerranées, par Jean-Claude Adrian.  [lire]
Retour en Méditerranée, avec Fernand Braudel et ses trois grands espaces, le monde romain, celui de l'orthodoxie et le monde arabo-musulman. Les lignes bougent à nouveau au sein de ces espaces et entre ces espaces. Si les révoltes arabes retiennent aujoud'hui l'attention, l'Occident est, lui aussi, à la veille de mutations profondes. L'affaiblissement du projet d'Union européenne offre la possibilité de nouvelles alliances. L'Allemagne veut tenter sa chance mais la France peut, elle aussi, tirer son épingle du jeu, pour peu qu'elle le veuille et qu'elle se donne un projet.

- Italia, Italia par Jean-Gabriel Faure.  [lire]
Le 150e anniversaire de l'unité italienne devait être une commémoration comme une autre. Et pourtant, elle provoque un choc de conscience chez nos amis transalpins. Chacune des manifestations - et encore cet été la série de concerts consacrés à Verdi - est l'occasion pour le peuple italien d'exprimer son profond patriotisme, sa cohésion et son dégout d'une classe politique qui se complait, plus encore qu'hier, dans les divisions, l'incurie et la corruption. Alors qu'ici comme ailleurs, le projet d'Europe fédérale ne fait plus recette, dans quelle direction peut se canaliser l'énergie d'un pays qui n'a rien perdu de son enthousiasme et de son esprit d'innovation ? Comme dans le passé, l'Italie peut-elle surprendre et réveiller l'Europe ?

Le véritable d'Artagnan, par Jacques Darence. [lire]
Passionnant à plus d'un titre, le vrai d'Artagnan n'a rien à envier à son frère de légende. Sa vie fut pleine de rebondissements, de panache, de bravoure et de gloire. Le petit gentilhomme gascon trouvera à Paris la renommée et la fortune. Il sera tour à tour guerrier, policier, diplomate et courtisan. Il finira - son rêve - au grade de capitaine-lieutenant des mousquetaires et tombera à Maastricht, l'épée à la main face à l'ennemi. Preuve supplémentaire que, sous l'Ancien régime, les grandes charges n'étaient pas l'apanage d'une caste et qu'on les attribuait d'abord au mérite. Cette redécouverte de d'Artagnan, nous la devons à une petite phalange d'écrivains et d'historiens passionnés, dont il faut saluer la persévérance et le talent.

Azurine ou le nouveau voyage, une nouvelle de René Boylesve. [lire]
René Boylesve et l'automobile ! Voilà un curieux rapprochement! Comment imaginer que le charmant auteur de la Leçon d'amour dans un parc ou du Parfum des Iles Borromées ait pu s'intéresser à cet objet sans âme ! Et pourtant le monstre d'acier revient régulièrement dans l'oeuvre de notre Tourangeau. Il commença par en trouver l'invention plaisante, à une époque où elle n'était encore qu'un moyen d'agrément. Et puis il assista à la glorification saugrenue de la vitesse pour la vitesse, à l'enlaidissement de nos villes et de nos campagnes, et il déchanta. Mais restons sur la première impression de Boylesve et suivons-le avec des amis choisis sur les routes encore désertes de l'Ile de France, de la Bourgogne et du Lyonnais. En voiture à pétrole...

- Le jardin français, poèmes de H. Muchard, R. Kipling, F. Jammes.  [lire]

Chroniques

- Notes politiques, par Hubert de Marans.
L'affaire Tapie. - Le socialisme à l'ère primaire. - Perspectives corses.

- Chronique internationale, par Jacques Darence.
Irresponsable Amérique. - Quand le roi se fâche. - La France en Libye.

- Chronique sociale,, par Henri Valois.
Indignés et syndiqués. - Stratégies. - L'industrie papetière sacrifiée.

- La vie littéraire, par Eugène Charles.
Mohrt. - Jenni. - Obaldia. - Pirotte. - Drieu. - Tintin. - Poètes baroques.

- Idées et histoire, par François Renié et Paul Gilbert.
Marcel Gauchet. - Ernest Renan. - Rémy Brague. - Chateaubriand.

- Revue des revues, par Paul Gilbert.
Un candidat de rêve. - Une monarchie exemplaire. - Post-romantiques. - Boulez.

- Les livres, par Paul Gilbert, Eugène Charles, François Renié.
Apocalypse de la modernité (Emilio Gentile). - La Vie vivante (Jean-Claude Guillebaud). - L'Hiver de la culture (Jean Clair). - Le capitalisme à l'agonie (Paul Jorion). - Partir (Blaise Cendrars). - Pise 1951 (Dominique Fernandez). - Le goût d'autrui (Ghislain de Diesbach). - Voyage en Amérique (Philippe d'Orléans). - Romulus et le rêve de Rome (Thierry Camous). - Petite sélection stendhalienne.  - Livres reçus.

 

Accès à la revue

Partager cette page

Repost 0
- dans La Revue

 
Revue trimestrielle
N°1 - 2009/01
 
Présentation
 

Accueil

Présentation

Manifeste

Historique

Rédaction

Nous contacter

Recherche